SAUVEZ LES TORTUES au Costa Rica, séjour Volontariat 15 ans et plus Agrandir l'image

SAUVEZ LES TORTUES au Costa Rica, séjour Volontariat 17 ans et plus

Nouveau séjour

Un séjour responsable: Venez sauver les tortues du Costa Rica, partagez le

quotidien des Rangers du Parc, hébergement rustique mais une expérience inoubliable avec d'autres jeunes afin de participer à la longue vie des Tortues du Costa Rica.

Plus de détails

2 050,00 €

En savoir plus

à partir de 17 ans

 Volontariat dans les pour SAUVER LES TORTUES

 

COTE PACIFIQUE OU COTE CARAIBE

DUREE 3 SEMAINES exemple de tarif, pour des séjours plus longs nous contacter.

Frais de recherche Volontariat

Accueil a l’aéroport au Costa Rica
Logement en pension complète dans le parc national (hébergement rustique)

Responsable local
Mission de Volontariat selon le choix

Cours d’espagnol en option (Conseillé si le niveau est bas afin de se faire comprendre) Anglais indispensable

 

Nom de l’Organisme

Quand

Plein temps

 -

ou mi temps

Missions

LIEUX

CONDITIONS

 

 

 

 

 

Age

Min. Temps

Niveau espagnol

Experience

National Parks.

Turtle Projects:

Pacific Coast & Mata Palo (Lora Turtle)

De Juin à Décembre

PT

La vie sur le parc. Aider les Rangers à préserver la vie des tortues

Cote Pacifique

15+

2 semaines

Bas / Interm

Non

National Parks.

Turtle Projects:

Buena Vista - Sámara (4 species of turtles: Baula, Lora, Carey & Verde from the Pacific Coast)

Toute l’année sauf Avril

PT

La vie sur le parc. Aider les Rangers à préserver la vie des tortues

Cote Pacifique

15+

2 Semaines

Bas / Interm.

Non

National Parks.

Turtle Projects:

Barra del Pacuare Caribbean Coast (Baula & Verde Turtles)

De Mars à juillet

PT

Aider les Rangers à préserver la vie des tortues

Cote Caraïbes

15+

2 semaines

Bas / Interm.

Non

 

* IMPORTANT NOTE: VOLUNTEER WORK IS SUBJECT TO AVAILABILITY AND INTERNAL POLICY CHANGES INSIDE OF EACH OF THE ORGANIZATION.

* IT IS IMPORTANT THAT VOLUNTEERS HAVE INSURANCE ARRANGED IN THEIR COUNTRY OF ORIGIN SO THAT IT COVERS AN EMERGENCY THAT MIGHT OCCUR

 

Tortues marines au Costa Rica
   
 

                             Descendant des cotylosaures et des chéoloniens, les tortues sont l'un des derniers

animaux préhistoriques. Une espèce (Olive Ridley ou Lora) se rassemble en masse la nuit ("arribadas")

sur certaines plages du Guanacaste (Côte Pacifique) pour y pondre lors de la marée montante. 

Cinq des sept espèces de tortues marines du monde viennent nidifier régulièrement

sur les plages du Costa Rica.

   
Tortue verte

Tortue verte (fr.) – Tortuga verde ou Tortuga blanca (esp.) –

Green sea turtle (ang.) – Chelonia myda (lat.) :

102 à 127 cm – 150 kg – Fréquence de nidification : 5 à 6 fois par saison,

tous les 2 à 3 ans.
Lieux et période de nidification (ponte) :
•  côte caraïbe : Tortuguero ( juin à octobre).
•  côte pacifique : non.

   
   
tortue noire

Tortue noire ou "Tora" (fr.) – Tortuga negra (esp.) – Black sea turtle (ang.) –

Chelonia agassizi (lat.) :

70 à 95 cm – 40 à 70 kg – Fréquence de nidification : n.d.
Lieux et période de nidification (ponte) :
•  côte caraïbe : non.
•  côte pacifique : Guanacaste (Playa Cabuyal, Playa Minas et Playa

Nombre de Jesus).

   
   
Tortue Caret

Tortue Caret ou imbriquée (fr.) – Tortuga carey (esp.) –

Hawksbill turtle (ang.) – Eretmochelys imbricata (lat.) :

70 à 90 cm – 70 kg – Fréquence de nidification : n.d.
Lieux et période de nidification (ponte) :
•  côte caraïbe ( avril à octobre) : Tortuguero, Cahuita, playa Negra,

playa 12 Millas, playa Mondonguillo et Gandoca.
•  côte pacifique : sporadique.

   
   
Tortue de Ridley

Tortue de Ridley (fr.) – Tortuga lora (esp.) – Olive Ridley turtle (ang.) –

Lepidochelys olivacea (lat.) :

60 à 75 cm – 35 à 40 kg – Fréquence de nidification : n.c.
Lieux et période de nidification (ponte) :
•  côte caraïbe : non.
•  côte pacifique : Playa Nancite (mai à décembre ) et Playa Ostional

(toute l'année).

   
   
Tortue Luth

Tortue Luth (fr.) – Tortuga baula (esp.) – Leatherback turtle (ang.) –

Dermochelys coriacea (lat.) :

200 à 300 cm – 400 à 500 kg – Fréquence de nidification : 4 fois par saison.
Lieux et période de nidification (ponte) :
•  côte caraïbe ( de février à juillet avec des pics en avril et mai) : Tortuguero

(Playa Jalova), Playa Matina, Cahuita, Playa Negra, Playa 12 Millas,

Playa Mondonguillo et Gandoca.
•  côte pacifique (de septembre à mars , avec des pics d'octobre à décembre) :

Playa Grande et Playa Langosta (Parc National Marin Las Baulas),

Playa Naranjo, et sporadiquement à Playa Matapalo, Esterillos,

Playa Camaronal et Playa Islita, Playas del Bosque Sur

(incluant playas de río Oro, playas Garza et Punta Banco).

   
   
Tortue Caouanne

Tortue Caouanne (fr.) – Tortuga carpintera (esp.) 

 Loggerhead turtle (ang.) – Caretta caretta (lat.) :

100 cm 
Il y a eu quelques rapports de sa présence sur la côte Caraïbe

(Tortuguero, Cahuita, Playa Negra, Playa 12 Millas, Playa Mondonguillo

et Gandoca – d'avril à mai), mais aucune présence n'a été observée

sur la côte Pacifique.

   
 
 
Les tortues viennent pondre solitairement sur de nombreuses plages des deux côtes à n'importe quel
moment de l'année. On dénombre environ 40 plages dans cette catégorie. Mais en raison du faible
nombre d'animaux (de 1 à 20 tortues ) il est difficile de les observer.
Dans la deuxième catégorie la ponte est intensive : 20 à 100 tortues peuvent venir pondre en une nuit.
Ces plages sont idéales pour l'observation : à Tortuguero les tortues Vertes et les Tortues Luth, à Playa
Grande et Playa Naranjo les tortues Luth...
Dans la troisième catégorie la ponte est massive . Ce phénomène, appelé " arribada " est la nidification
synchronisée de milliers de tortues de Ridley pendant une période de 3 à 9 jours. Les plages les plus
importantes sont Playa Ostional et Playa Nancite.

La saison de ponte dépend de l'espèce de Tortue et de la plage de ponte

Espèces Jan Fev Mar Avr Mai Juin Juil Août Sept Oct Nov Déc
Tortues vertes 
Caraïbe
                       
Tortues noires 
Pacifique
                       
Tortues caret 
Caraïbe
                       
Tortues de Ridley Pacifique                        
Tortues Luth 
Caraïbe
                       
Tortues Luth
Pacifique 
                       

en jaune : période de ponte ; en orange : pics des pontes.

Tortue verte (fr.) – Tortuga verde ou Tortuga blanca (esp.) – Green sea turtle (ang.) – Chelonia mydas (lat.) :
R
evenant régulièrement en grand nombre sur les mêmes plages pour y pondre, les femelles de la tortue verte

et leurs oeufs ont constitué tout au long de l'histoire une source importante de nourriture pour les populations

humaines locales et les navigateurs. Autrefois abondante dans les océans chauds du globe, cette tortue marine

est devenue de plus en plus rare dans les régions où elle est exploitée pour le commerce. Elle est encore

commune dans l'archipel d'Hawaii, mais actuellement elle pond rarement en Amérique du Nord, bien que des

populations, encore relativement nombreuses, fréquentent les pâturages marins de Floride. Il reste une aire de

ponte importante dans le Pacifique, dans les îles Galápagos au large de l'Amérique du Sud, et l'Atlantique

du Sud en compte également une dans l'île Ascension; pour s'y rendre à partir de leurs pâturages marins du

Brésil, les femelles doivent faire un voyage de 2 252 km . Le Costa Rica, la Malaisie, les Philippines et

l'Indonésie entretiennent des aires de ponte protégées et réglementent la récolte des oeufs. Cinquante-huit

pays, dont le Canada, ont aidé à protéger la Tortue verte en adhérant à une convention internationale régissant

l'importation, l'exportation et l'utilisation des espèces menacées, mais la demande de soupe de tortue, entretenue

`par les gastronomes, "d'huile de tortue" pour la cosmétologie et de cuir de tortue pour la fabrication de

chaussures, a favorisé la perpétuation d'un commerce souvent illicite. La Tortue verte est la deuxième plus grande

des tortues marines, mesurant un mètre de long et pesant 150 kg . Il existe une variante blanche de la Tortue verte. Une femelle peut pondre plusieurs fois par saison, la moyenne étant de 5 à 6 fois. Après son dernier effort de ponte, elle retourne s'alimenter loin du

Costa Rica, pour revenir sur la même plage deux ou trois ans plus tard. Son alimentation principale est

composée d'herbes marines (herbe à Tortues - Thalasia testudium).

Tortuguero au Costa Rica est la plage de ponte la plus importante pour cette espèce dans les Caraïbes.

Environ 8 000 femelles viennent y pondre chaque année entre juin et octobre.

 
Tortue noire ou "Tora" (fr.) – Tortuga negra (esp.) – Black sea turtle (ang.) – Chelonia agassizi (lat.) :
E
lle est semblable à la Tortue verte (certains considèrent que la tortue noire est une sous-espèce de la tortue verte), mais elle est plus petite et sa carapace est beaucoup plus foncée. En moyenne cette Tortue mesure de 70 à 90 cm de long et pèse entre 40 et 70 kilos. Sa distribution est limitée à la côte Pacifique américaine et, comme la tortue verte, elle mange des herbes de mer, des algues et des crustacés.Au Costa Rica, cette Tortue est relativement peu commune, un certain nombre d'observations attestent que dans le Guanacaste :
•  Playa Cabuyal : située derrière Bahía Culebra dans le Golfe de Papagayo, c'est une plage de ponte solitaire pour 3 espèces : La Tortue luth, la tortue noire et l'Olive de Ridley (Lora).
•  Playa Minas et Nombre de Jesus : au sud de Bahía Brasilito, on peut aussi y observer sur ces petites plages de sable blanc les Olives de Ridley et les Tortues Luth et de temps en temps, une ponte de Tortue Caret (Imbriquée). On peut accéder à ces plages par Conchal ou Matapalo.
 
Tortue Caret ou imbriquée (fr.) – Tortuga carey (esp.) – Hawksbill turtle (ang.) – Eretmochelys imbricata (lat.) :
I
l s'agit d'une des espèces les plus menacées et considérées comme au bord de l'extinction en raison de la forte demande pour sa carapace. Les écailles de sa carapace, qui peuvent être très épaisses, sont recherchées par les artisans pour faire des bijoux.
L'adulte peut atteindre 70 à 90 cm de long et peser 70 kg . Elle fréquente des eaux chaudes peu profondes comme les récifs coralliens où elle trouve ses aliments préférés : éponge de mer et crustacés.
La tortue Caret est difficile à observer car elle a tendance à nicher en solitaire sur de petites plages isolées. Au Costa Rica, elle pond ses oeufs en même temps que les tortues vertes et avec un peu de chance, on peut en rencontrer à Tortuguero. La ponte sur la côte pacifique est sporadique.
 
Tortue de Ridley (fr.) – Tortuga lora (esp.) – Olive Ridley turtle (ang.) – Lepidochelys olivacea (lat.) :
'est l'une des plus petites tortues, mesurant de 60 à 75 cm de long et pesant entre 35 et 40 kg . Sa carapace est d'un vert olive terne. Son alimentation se compose principalement de crevettes, crustacés et autres invertébrés tels que le calmar.
Elle pond solitairement sur une quarantaine de plage de la côte Pacifique du Costa Rica, mais c'est également la seule espèce qui pond de façon synchronisée selon le phénomène connu sous le nom d"arribadas ". Le phénomène de l'arribada est directement lié au cycle lunaire, commençant en général au dernier quartier de lune mais il peut aussi se produire au premier quartier de lune. Il est impossible de prévoir la période exacte d'une "arribada" mais les meilleurs mois sont entre mai et décembre. Ces "arribadas" se produisent sur la plage de Nancite à la saison des pluies entre mai et décembre et à Ostional tout le reste de l'année.
•  Playa Nancite : plage de 1km de long est située dans le parc national de Santa Rosa (accès par Playa Naranjo, uniquement à pied). Les Tortues de Ridley et les autres Tortues qui y pondent sont totalement protégées. Après Ostional, il s'agit de la 2º plus grande plage de ponte du monde.
- Playa Ostional : plage rendue célèbre par le Dr Douglas Robinson, elle est située au village d'Ostional au nord de Punta Guiones, près de Playa Nosara. L'accès se fait via Nicoya et Santa Cruz. Les derniers kilomètres sont de la piste uniquement carrossables en 4x4 en saison des pluies. C'est la plage d'"arribadas" la plus importante au monde et le seul endroit autorisé à récolter des œufs de Tortue. L'association locale de développement d'Ostional (ADIO) contrôle la récolte et la vente légale d' 1 000 000 œufs par mois. Le projet est strictement et scientifiquement surveillé pour s'assurer qu'aucun dommage n'est fait à la population de tortue. Il s'agit là d'un véritable projet de développement durable au bénéfice double de l'homme et de la Tortue. Une grande proportion d'œufs est aussi et surtout détruite par des causes naturelles.
 

Tortue Luth (fr.) – Tortuga baula (esp.) – Leatherback turtle (ang.) – Dermochelys coriacea (lat.) :
C
ette tortue, avec une taille de trois mètre en moyenne et un poids allant jusqu'à 500 kilos est la plus grande des tortues marines du monde . Contrairement aux autres tortues, la tortue Luth n'a pas de revêtement corné. Sa carapace est constituée de nombreuses plaques osseuses recouvertes d'une peau épaisse et coriace. Il y a une différence de taille entre les individus du pacifique et ceux de l'Atlantique.
La Tortue Luth pondra environ 4 fois par saison entre 50 et 80 oeufs de la taille d'une boule de billard (on a même observé 9 pontes pour un même individu). La période d'incubation est approximativement de 60 jours. La superficie de l'habitat de ces tortues est très importante. Elles sont connues pour pouvoir résister à l'eau extrêmement froide et il en résulte qu'elles sont présentes des Tropiques aux Pôles. Elles se nourrissent de méduses et autres aliments mous.
Les plages de ponte de la Tortue Luth les plus importantes au Costa Rica sont :
Côte Caraïbe (février à juillet avec des pics en avril et mai) :
•  Playa Matina : située á 40 km au nord de Limon, on peut y accéder en voiture. C'est une plage de ponte massive.
•  Playa Tortuguero : située dans le parc national de Tortuguero, elle se trouve approximativement á 100 km au Nord de Limon. On peut y accéder par les canaux ou par avion. La plage principale de ponte, Playa Jalova, est dans les limites du parc.
•  et aussi au Sud de Limon : Cahuita, Playa Negra, Playa 12 Millas, Playa Mondonguillo et Gandoca.
Côte Pacifique (septembre à mars) :
•  Playa Langosta et Playa Grande (parc marin Las Baulas) : situées sur la Péninsule de Nicoya (Guanacaste) respectivement au sud et au nord de Tamarindo. Ce sont des plages de ponte massive . Pendant les mois les plus importants (octobre à décembre), on peut voir jusqu'à 70 Tortues par nuit. De juin à décembre, on peut également observer la ponte des Tortues de Ridley. Les deux plages sont accessibles de Tamarindo.
•  Playa Naranjo : située dans le parc national de Santa Rosa, l'accès y est extrêmement difficile. On peut y observer également des pontes massives de Tortues de Ridley et des Tortues Noires.
•  et sporadiquement à Playa Matapalo, Esterillos, Playa Camaronal et Playa Islita, Playas del Bosque Sur (incluant playas de río Oro, playas Garza et Punta Banco).

"Depuis 1988, à Playa Grande, un important site de ponte au Costa Rica est étudié : 1 367 tortues nidifiaient là en 1988-1989, 506 en 1994-1995 et seulement 117 en 1998-1999. Ont-elles choisi un autre site ? Non, répond l'équipe de James Spotila (université de Philadelphie), pas d'après les surveillances aériennes effectuées entre Mexico et l'Amérique du Sud. Et selon ces scientifiques, les méthodes de pêche pratiquées en mer, en particulier les filets dérivants, sont responsables de leur mortalité. Si rien n'est fait d'ici trois ans, il n'y aura plus qu'une cinquantaine de femelles pour aller pondre sur le site de Playa Grande, prédisent-ils. Cette baisse des effectifs est constatée sur d'autres lieux du Pacifique, comme au Mexique. «Les pratiques de pêche doivent être changées pour sauver la biodiversité marine», lancent les chercheurs américains. Des biologistes du centre de protection marine de Washington viennent d'ailleurs de porter plainte contre le gouvernement américain, l'accusant de ne pas respecter ses engagements sur la protection des espèces. Dans le collimateur, les palangriers hawaiiens, qui pêchent avec de grosses lignes de fond munies d'hameçons sur toute la longueur. Une agence gouvernementale américaine les a autorisés à augmenter leur quota de captures accidentelles."
En lutte pour les luths - Des chercheurs agissent pour la survie des tortues menacées par la pêche et la pollution"

 

 

Cours d'espagnol en Option, , nous consulter.






Arrivées  le dimanche toute l'année

Départ le Samedi 

Tarif Séjour seul en volontariat  1200 euros pour 3 semaines (possibilité de séjourner plus longtemps)

Vol pour le costa Rica en supplément

Pour les cours d'espagnol, nous consulter

Avis

Donnez votre avis

SAUVEZ LES TORTUES au Costa Rica, séjour Volontariat  17 ans et plus

SAUVEZ LES TORTUES au Costa Rica, séjour Volontariat 17 ans et plus

Un séjour responsable: Venez sauver les tortues du Costa Rica, partagez le

quotidien des Rangers du Parc, hébergement rustique mais une expérience inoubliable avec d'autres jeunes afin de participer à la longue vie des Tortues du Costa Rica.